Naviguer en hiver sur un petit voilier est un véritable plaisir. Il y a beaucoup monis de bateaux en mer, donc c’est plus calme, il y a plus de place pour manœuvrer et c’est plus agréable. Avec un dayailer ou un voilier habitable, vous pouvez faire des voyages incroyables. Et si vous avez un voilier de course, vous avez l’occasion de vous familiariser avec les différents types de vents. C’est une saison dont les amateurs de voile profitent pour pratiquer leur principal hobby.

Pour rendre l’expérience de la navigation de votre yacht pendant les mois les plus froids de l’année imbattable, voici quelques conseils pour naviguer en hiver. Une fois que vous les aurez adoptés dans votre routine avant de partir en mer, vous Avant surprendrez à attendre avec impatience le retour de l’hiver.

 

Entretien des voiliers

 

Sailboat maintenaceL’une des premières choses que nous vous recommandons de faire lorsque vous naviguez en hiver est de vérifier le bateau et tous ses équipements avant de partir.

Pendant cette saison, les conditions de navigation sont différentes de celles de l’été. Il y a moins d’heures de soleil, les températures sont plus basses, le brouillard et sa perte de visibilité sont plus fréquents, les tempêtes et le mauvais temps sont plus fréquents, … Ce sont des situations qui, sans nous empêcher de naviguer, peuvent rendre la navigation plus difficile. Mais, en fin de compte, il n’y a rien qu’un peu de prudence, la compétence du marin et un voilier bien équipé ne puissent surmonter.

C’est pourquoi il est très important de maintenir votre voilier en bon état tout au long de l’année, notamment en hiver, lorsqu’il est moins utilisé que pendant les saisons de beau temps. Grâce à un entretien régulier, vous vous assurerez qu’aucune partie du bateau n’est endommagée et qu’il sera performant en mer.
L’entretien d’un bateau est toujours plus facile lorsqu’il est bien construit. Chez Sarch, nous en tenons compte et nous essayons toujours d’offrir le meilleur en termes de qualité des matériaux, de techniques de fabrication et de fournisseurs de voiles et de mâts.
Avant de sortir avec votre bateau, vous devez également vérifier que les équipements électriques, d’éclairage, de sécurité et d’urgence fonctionnent. Ainsi, vous savez que, si vous devez les utiliser en mer, ils ne tomberont pas en panne.

 

Consulter les prévisions météorologiques et maritimes

 

MeteoL’une des choses les plus importantes à faire avant de prendre la mer en hiver est de se renseigner sur l’état de la mer et les conditions météorologiques.

Si vous êtes un marin expérimenté, vous savez que le meilleur allié d’un marin est la prévision météorologique. C’est un truisme en toute saison, mais en hiver, lorsque les conditions risquent le plus de se dégrader, cela devient d’une importance vitale.

En connaissant le temps qu’il fera et les conditions de mer et de vent, vous pouvez mieux planifier votre navigation. Avec ces informations, vous pouvez décider du nombre d’heures que vous passerez à bord, du type de vêtements à porter et, si les prévisions ne sont pas très bonnes, même reporter le départ à un jour où les conditions seront meilleures.

Il existe aujourd’hui un grand nombre de sites web et d’applications mobiles où vous pouvez consulter ces informations et suivre la météo en temps réel. Vous pouvez même télécharger des cartes avec les prévisions météo, de vent et de mer pour plusieurs jours.

Si vous avez décidé de naviguer pendant plusieurs jours avec votre voilier de week-end, vous devez vérifier les prévisions météorologiques pour ces jours. Et si vous envisagez d’emmener votre voilier remorquable et que vous cherchez un bel endroit sur la côte pour naviguer, nous vous recommandons de vérifier les conditions de navigation dans cette zone sur ces sites web ou applications.

 

Utilisez des vêtements d’hiver nautiques

 

Utilisez des vêtements d'hiver nautiquesUne autre recommandation que vous devriez garder à l’esprit est d’être bien équipé en vêtements nautiques chauds. En hiver, entre la température en mer, l’humidité et le vent, le refroidissement éolien est faible et il faut être bien équipé.
Et ce n’est pas seulement pour se réchauffer. Le froid engourdit nos mains et nos pieds, nos mouvements sont ralentis et nous pouvons même devenir plus maladroits.

C’est très dangereux si l’on manie un petit voilier. Nous devons toujours être vigilants, pouvoir nous déplacer confortablement et être capables de réagir.
Pour rester au chaud, il est important de conserver les parties du corps qui perdent le plus de chaleur : les mains, les pieds et la tête.
Nous recommandons une première couche de vêtements thermiques ou en lycra. Il s’agit de tissus élastiques qui s’adaptent au corps et vous permettent de bouger plus facilement.

Il existe plusieurs marques de vêtements nautiques et de sports d’hiver où vous êtes sûr de trouver votre bonheur.
Si vous devez passer plusieurs jours à bord d’un voilier habitable, nous vous recommandons d’emporter suffisamment de vêtements chauds pour toute la durée du voyage.

 

Protection contre l’humidité

 

Quand c’est l’été et qu’il fait chaud, on peut porter des vêtements mouillés. Parfois, on aime même ça parce que ça nous rafraîchit. En hiver, c’est tout le contraire, l’humidité augmente la sensation de froid et accélère les pertes de chaleur. Si cette sensation se prolonge, elle peut même être néfaste pour notre santé, puisque nous pouvons même souffrir d’hypothermie.

Pour éviter l’humidité, il ne suffit pas de se couvrir chaudement et d’enfiler plusieurs couches de vêtements, car l’humidité de l’air peut s’infiltrer dans vos sous-vêtements. Il est important que le dernier vêtement que vous enfilez soit imperméable. Cela vous évitera de vous mouiller ou d’être humide en dessous, notamment au niveau de vos sous-vêtements. S’il est humide, vous perdez plus rapidement votre chaleur corporelle.

C’est pourquoi nous vous recommandons de toujours emporter plusieurs vêtements de rechange lorsque vous naviguez en hiver. Même si vous ne partez que pour quelques heures avec votre voilier. Dès que vous remarquez que l’humidité commence à pénétrer dans vos vêtements, changez-les et c’est tout.

 

Boire des boissons chaudes

 

Boire des boissons chaudesNous avons déjà vu que nous ne devons pas avoir froid lorsque nous sommes en mer. Pour lutter contre le froid, il est toujours bon d’avoir des boissons chaudes à portée de main. Lors d’une sortie en mer en hiver, qu’il s’agisse d’un voilier pour la journée ou d’une croisière d’un week-end, les thermos contenant du café, de la tisane ou du bouillon ne devraient jamais manquer. Les boissons chaudes aident la température de notre corps à se réguler.
Ce que vous devez éviter, c’est l’alcool, qui favorise la perte de chaleur corporelle.

 

Prendre soin de son alimentation

 

Prendre soin de son alimentationEt ce n’est pas seulement ce que nous buvons qui nous influence, mais aussi ce que nous mangeons.

La voile est un loisir qui exige du conducteur du bateau, même s’il s’agit d’un petit voilier, qu’il soit alerte et compétent.

Le régime alimentaire joue un rôle important lorsqu’il s’agit de naviguer en hiver. Il est conseillé de maintenir le métabolisme actif. Un moyen simple d’y parvenir est de consommer des aliments riches en calories, qui sont riches en glucides et fournissent beaucoup d’énergie à l’organisme.

Les barres de céréales, les fruits secs et les noix ou le chocolat sont des en-cas très utiles pour naviguer en hiver. De plus, ils sont délicieux!

 

Visibilité

 

Pour naviguer en toute sécurité en hiver, la visibilité est essentielle. Et nous ne parlons pas seulement de la nuit. À cette époque de l’année, il n’est pas rare de trouver des bancs de brouillard ou d’autres phénomènes qui entraînent une mauvaise visibilité en mer en raison du mauvais temps.

Un bon moyen d’être vu en naviguant est d’utiliser un système SBS (voir et être vu). Par exemple, avec un bon système de feux de navigation ou avec un avertisseur sonore, qui peut être à gaz ou électrique, au cas où nous rencontrerions du brouillard sur notre route. Il est également conseillé d’installer un réflecteur radar pour s’assurer que nous pouvons être vus par les autres navires.

Ce sont quelques-unes des possibilités les plus utiles pour les voiliers de 6, 7 ou 8 mètres comme ceux que nous avons à Sarch. Ils empêcheront les autres bateaux de ne pas nous voir et d’éviter une collision.

Sur les grands navires, il est également conseillé de disposer d’un système radar ou d’un système de positionnement AIS, mais en raison de leur taille, ces mécanismes ne peuvent pas toujours être utilisés sur les petits navires.

 

Conception de l’itinéraire

 

Conception de l'itinéraireIl s’agit d’une recommandation principalement pour ceux qui vont naviguer pendant plusieurs jours.

Comme nous l’avons déjà mentionné, l’une des choses que vous ne devez pas oublier de faire lorsque vous sortez sur votre bateau en hiver est de vérifier les conditions météorologiques, la mer et le vent. Si votre voyage doit durer plus d’une journée, c’est encore plus important.

Lorsque vous décidez où vous allez naviguer ces jours-là, concevez votre itinéraire en fonction de la météo. Assurez-vous que votre voyage en mer se déroule là où vous trouverez les meilleures conditions de navigation. Ainsi, vous pouvez passer un week-end avec votre week-ends en toute tranquillité d’esprit.

Les voiliers remorquables sont très pratiques dans ce genre de situation. Avec la facilité de pouvoir transporter le bateau en voiture et de choisir les endroits où naviguer, la planification de l’itinéraire est beaucoup plus facile.

Toutes ces recommandations, de la nourriture aux vêtements, de la vérification des prévisions météorologiques à la planification de votre itinéraire, sont basées sur la planification. Avec une bonne organisation, vous verrez que vous adorerez naviguer en hiver et que vous serez en mesure de faire face aux imprévus qui pourraient survenir en cours de route.

Planifiez votre journée en mer, enveloppez-vous chaudement et mettez votre voilier à l’eau pendant les mois les plus froids.

 


Je veux plus d’informations

Pin It on Pinterest

× Contact us