Monter sur votre voilier et naviguer est l’une de vos activités préférées. Que ce soit en famille, entre amis ou seul, vous saisissez toutes les occasions de profiter d’une journée en mer. En tant qu’expérimenté, vous savez que le moindre désagrément peut ruiner cette fantastique journée que nous pensions passer à naviguer. C’est pourquoi il est important de procéder à une série de vérifications avant de le faire.

L’objectif de la liste de contrôle est d’avoir une idée claire de ce que vous devez examiner avant de commencer votre voyage, afin qu’il n’y ait pas de problèmes lorsque vous serez en mer. Pour faire de votre prochain voyage un succès, Sarch a préparé cette liste de contrôle avec les 10 étapes à suivre avant de prendre la mer.

Prenez note et bon voyage!

La météo

MeteoBien entendu, l’une des premières choses à vérifier avant de partir en mer est la météo. Vous aurez également les conditions de navigation, telles que l’état de la mer dans les zones où vous allez naviguer, la force et la direction du vent, la visibilité ou les courants. Heureusement, il existe aujourd’hui plusieurs sites web et applications pour suivre la météo et mieux planifier nos voyages.

Si les prévisions indiquent que le temps sera rude ou que les eaux seront très agitées, nous pensons, chez Sarch, qu’il est plus approprié de reporter la sortie à un autre jour, lorsque les conditions seront meilleures.

 

Planifier l’itinéraire

Une autre étape essentielle à franchir avant de partir en bateau est de savoir très clairement où vous voulez naviguer et de planifier votre itinéraire. Choisissez le point que vous voulez atteindre en marquant la route que vous allez emprunter, en calculant la distance que vous allez parcourir et le temps estimé qu’il vous faudra. Lorsque vous naviguez, il est toujours utile d’avoir des points de référence, tels que des caps, qui vous indiquent si vous êtes sur la bonne voie. Il est temps de les signaler.

Une fois que vous avez planifié votre itinéraire, informez un membre de votre famille ou un ami, ou même votre club nautique, de votre parcours. Il s’agit d’un conseil d’extrême prudence.

Une fois que vous aurez coché cette étape sur votre liste de contrôle, vos voyages en mer se dérouleront beaucoup plus facilement.

 

Disposer de cartes nautiques de la zone

Carte nautiqueAfin de mieux planifier l’itinéraire, il est nécessaire d’avoir de la documentation sur la zone où l’on va naviguer. Grâce aux cartes marines et aux informations sur les itinéraires, nous pourrons bien mieux planifier notre aventure en mer.

Si nous allons naviguer pendant plusieurs jours sur un voilier de week-end, ces informations deviennent nécessaires. Nous saurons où jeter l’ancre, la disponibilité des amarres dans la région, les ports qui nous intéressent ou les points de repère que nous trouverons en chemin.

En cochant cet élément sur votre liste de contrôle, vous pouvez mettre votre voilier remorquable dans la voiture, rouler le long de la côte et atteindre la meilleure partie du littoral pour la navigation.
Connaître toutes ces informations est également très utile si vous avez un yacht de course.

 

Vérifier le statut du navire

Lorsqu’un petit voilier n’est pas en bon état, cela peut gâcher la sortie en mer que l’on attendait avec impatience. C’est pourquoi, avant de prendre la mer, il est important de vérifier que toutes les pièces sont en bon état et qu’elles fonctionnent parfaitement.

Il s’agit d’une inspection du bateau de haut en bas. Les ancres et les cordages doivent être en bon état, les voiles ne doivent pas être endommagées, les mains courantes autour du bateau doivent être solidement fixées et il est essentiel que la coque soit dans un état optimal. Les systèmes de cale et l’étanchéité doivent également être vérifiés.

Le moteur est un autre des éléments du bateau qui doit être contrôlé. À ce stade, il convient d’insister sur l’état des hélices, de vérifier que les batteries sont chargées et que le circuit électrique fonctionne, qu’il y a suffisamment de carburant, que les niveaux d’huile sont corrects et que la courroie du moteur est tendue.

Au cas où, nous vous recommandons également de garder à bord une boîte à outils et quelques pièces de rechange en cas de désagrément pendant le voyage.

 

Vérifier que nous disposons de tous les équipements de sécurité

Checklist equipement de sécuritéQu’il s’agisse d’un voilier de 6 mètres pour une croisière d’un jour ou d’un bateau de croisière pour plusieurs jours, la vérification de l’équipement de sécurité ne doit pas manquer sur la liste de contrôle de préparation à la navigation.

Pour les bateaux de plaisance tels que celui de Sarch, un bon équipement de sécurité est indispensable:

• Gilets de sauvetage
• Bouée de sauvetage avec lumière
• Barre de secours
• Déploiement des mains
• Fusée avec parachute et lumière rouge
• Extincteur
• Jumelles
• Lampe de poche avec piles et ampoules de rechange
• Corne de brume
• Cordes d’amarrage
• Financement
• Si le voilier a une longueur de 8 mètres ou plus, une rame
• Pompe de cale manuelle

 

Vérifier les outils de communication

Nous y vérifierons que tous les appareils que nous utiliserons pendant la traversée pour communiquer depuis notre petit voilier, qu’il s’agisse du téléphone portable ou d’un système radio VHF, fonctionnent.

La meilleure façon de s’assurer que votre téléphone ne tombe pas en panne lorsque vous en avez le plus besoin est de le laisser en charge la veille de votre départ en mer, afin de ne pas avoir à vous soucier de la batterie. Et transportez-la toujours avec un étui étanche pour éviter qu’elle ne soit mouillée et pour la protéger pendant que vous êtes en mer. Assurez-vous d’avoir enregistré le numéro de téléphone des secours dans le carnet d’adresses de votre téléphone portable.

Nous vous recommandons de télécharger une application pour votre téléphone portable, telle que SafeTXR, qui surveille votre itinéraire, alerte vos contacts choisis en cas de retard dans votre voyage et facilite la localisation de votre navire par les services de sauvetage maritime.

 

Les bons vêtements

Si vous êtes aussi passionné de voile que nous le sommes chez Sarch, vous savez que le type de vêtement est extrêmement important dans le monde nautique. Des chaussures glissantes ou une chemise qui limite les mouvements peuvent transformer une belle journée en mer en échec.

Il est conseillé que les chaussures aient des semelles blanches et collantes afin qu’elles ne se tachent pas. Les vêtements doivent être respirants, confortables et nous permettre de nous déplacer afin que nous puissions manier le voilier sans problème. Même s’il fait chaud, nous vous recommandons de toujours avoir une veste à bord au cas où la température baisserait à tout moment.

Les lunettes de soleil sont toujours un bon accessoire, même par temps nuageux. S’ils sont polarisés, c’est encore mieux. Une casquette pour vous protéger du soleil ne fait jamais de mal.
Et n’oubliez pas d’apporter une pièce de rechange. Si vous passez quelques jours en mer sur un voilier de week-end, vous devrez apporter plusieurs vêtements de rechange.

 

Kit de premiers secours

Kit de premiers secoursUn autre point très important de la liste de contrôle est de s’assurer que nous disposons d’une trousse de premiers soins à bord au cas où quelqu’un aurait un malaise pendant la navigation, s’il y avait un petit accident et pour nous protéger du soleil.

Une trousse de premiers soins de base doit comprendre des médicaments contre le mal des transports, de la crème solaire et de l’après-soleil, des sparadraps, de la gaze, des bandages et des ciseaux pour les couper, de l’alcool, des compresses, de la crème pour les brûlures, de l’anti-moustique, de l’antiseptique et un thermomètre. Il est également bon d’avoir des analgésiques dans votre trousse de secours au cas où vous auriez mal à la tête pendant le voyage, et des médicaments au cas où vous attraperiez un rhume.

 

Avoir tous les documents en ordre

Si nous voulons naviguer avec notre petit voilier en toute sérénité, nous devons avoir les papiers en règle et toujours les avoir à bord avec nous. Nous parlons ici à la fois de la documentation du bateau et de celle de son équipage.

Il est important de ne pas oublier des documents tels qu’une police d’assurance responsabilité civile valide, notre permis certifiant que nous pouvons manier le bateau ou le permis de navigation. Le bateau doit avoir son pavillon, son immatriculation et sa plaque d’identification. Et certains voiliers remorquables nécessitent un certificat d’immatriculation pour les périodes où ils sont sur la remorque.

Et tout cela sans oublier que chaque personne sur le bateau doit être accompagnée de sa pièce d’identité.

 

Fournitures

Vérifier que nous disposons de l’eau et de la nourriture nécessaires avant de prendre la mer rendra le voyage beaucoup plus facile et agréable.

Les réservoirs d’eau potable doivent être pleins. Et il n’est jamais inutile d’emporter des bouteilles d’eau pour les situations d’urgence. Bien entendu, la quantité d’eau que vous emporterez à bord dépendra de la durée de votre navigation. Pour profiter de la mer pendant quelques heures dans un dS6, notre dayailer, vous n’avez pas besoin de remplir votre magazine de bouteilles d’eau. Mais si vous allez le faire dans un voilier habitable comme le S8, sur lequel vous pouvez passer plusieurs jours, la quantité devra être suffisante pour que vous ne manquiez de rien pendant le voyage.

Comme vous ne savez jamais quand et où vous aurez faim, il est également important d’avoir des réserves de nourriture. Si le voyage doit durer plus d’une journée, rien de mieux que d’avoir des aliments non périssables sur votre voilier et de les accompagner d’autres aliments frais qui n’ont pas besoin d’être cuisinés de manière très élaborée. Et il est toujours bon d’avoir des fruits. Non seulement c’est sain, mais c’est aussi délicieux et rafraîchissant.

 

Différences dans la liste de contrôle de l’hiver et du printemps

La liste que nous avons établie convient à toutes les saisons de l’année. Il s’agit de contrôles de base que vous devez effectuer avant de naviguer sur votre yacht. Mais comme les conditions de navigation sont différentes, selon la période de l’année où vous voyagez, vous devrez donner la priorité à certains des éléments de la liste de contrôle.

Beaucoup de nos collègues ne naviguent pas en hiver et laissent leur bateau amarré et inutilisé pendant plusieurs mois, si bien qu’à l’arrivée des beaux jours, ils doivent le remettre en état. Si c’est votre cas, vous devez ajouter ce point à votre liste de contrôle.

Les prévisions météorologiques doivent être prises en compte quelle que soit la saison à laquelle on navigue, mais en hiver, il y a plus de chances que le mauvais temps nous surprenne en mer. C’est pourquoi, si vous comptez naviguer pendant ces mois, vous ne pouvez pas manquer de vérifier la météo.

Les vêtements deviennent extrêmement importants si vous naviguez en hiver. Le froid engourdit notre corps et nous fait perdre notre mobilité et notre réactivité. Vous devez vous habiller suffisamment chaudement pour protéger les parties du corps qui perdent de la chaleur, comme les mains et les pieds.

Nous vous recommandons de porter des vêtements thermiques, des polaires ou des tissus tels que le lycra, car l’important est d’avoir chaud, pas d’avoir chaud. En outre, nous vous recommandons également de porter des vêtements imperméables, pour vous protéger de l’humidité et du vent. En hiver, il est préférable d’oublier les tissus naturels tels que la laine. Il devient humide avec la sueur et peut vous donner froid. Cependant, pendant les saisons chaudes, le coton est idéal car c’est une matière fraîche.

Et enfin, ce qui ne doit pas manquer sur votre liste de contrôle, c’est de profiter de l’expérience. Il n’y a rien de tel que de prendre du plaisir à naviguer avec son dayailer ou son voilier habitable et de vivre pleinement tout ce que la mer a à offrir. Et la meilleure façon de le faire, c’est avec les voiliers que Sarch met à votre disposition.

 


Je veux plus d’informations

 

Pin It on Pinterest

× Contact us